age-de-glace-4

l’Âge de Glace 4 vaut-il le déplacement ?

Sorti en juin, l’Âge de Glace 5 : les Lois de l’Univers est presque passé inaperçu. Il faut dire que cet énième opus n’a pas été annoncé en grande pompe, larguant un peu les fans de Manny et de Sid qui les suivent depuis le tout premier volet. Pour nous, cette cinquième sortie est une bonne occasion de reparler un peu de l’Âge de Glace 4 : La dérive des continents. Une animation qui montrait que la franchise commençait à se dégrader, mais qui réservait encore de belles promesses.

L’Âge de Glace 4 : le volet de trop ?

Le succès des 3 premiers Âges de Glace avait motivé leurs créateurs à remettre la sauce avec la dérive des continents. À tous points de vue, la quatrième animation avait tout pour devenir le digne successeur du Temps des Dinosaures. Aventures épiques, querelles, retrouvailles… la formule a été reprise au détail près, ne laissant donc aucune place au hasard. Mauvais calcul de la part de Blue Sky Studio qui n’avait pas prévu que le public pourrait recherche de la nouveauté ! Pour le coup, l’Âge de Glace 4 enregistre un bon petit tas de manqués qui laisse deviner que la créativité est à bout de souffle.

l-age-de-glace-4

Dans le même temps, ce volet nous rappelle pourquoi nous n’avons pas adhéré à l’Âge de Glace 3. Trop cliché, pas d’innovation majeure, Les Lois de L’Univers ne mise plus sur l’histoire de ces personnages que l’on a pourtant pris plaisir à suivre. À la place, la Twenty opte pour une animation où les effets spéciaux restent les seuls vrais arguments de vente. Comme un grand nombre de personnes qui ont assisté à la sortie de ce volet, nous ne pouvons que reconnaitre que la saga Age de Glace aurait dû en rester au troisième, concluant un récit qui avait toutes ses chances de rester cohérent.

Une suite logique, mais pas indispensable

On retiendra tout de même la cohérence de ce tome avec les précédents, auxquels il se présente comme une suite logique. Dans ce numéro 4, le désir de retracer les étapes par lesquels notre planète est passée il y a des millions d’années reste bien présent. Pour les plus petits, cela reste un moyen ludique d’améliorer leur culture générale. Pour tout autre spectateur, ce léger argument ne suffit plus ! Il suffit de quelques minutes pour se rendre compte que le scénario de l’Âge de Glace 4 est vide de sens. En dehors de petites anecdotes ici et là illustrer des situations précises, il est impossible de penser que cette suite ait été indispensable.

4-age-de-glace

Sauvé par l’humour

Même si la réalisation de l’Âge de Glace 4 ne rassemble que des copies de scènes présentes sur les précédents volets, le film retrouve un semblant d’intérêt grâce à des situations humoristiques au possible. Un bon point qui vient sauver les meubles, et qui rappelle également ce que Blue Sky Studios peut faire dans ses meilleurs jours. Dernier détail qui a son importance : l’effort visuel qui vient apporter de la matière à ce dessin animé qui déçoit dans l’ensemble.