critique-avis-comme-des-betes

Critique et avis sur le film : Comme des bêtes

Ce film de genre comédie et animation réalisée par Yarrow Cheney et Chris Reynaud est sorti en juillet 2016. Il a comme acteurs principaux : Philippe Lacheau, François Damien, Willy Rovelli et plus. Le titre original du film en anglais est The Secret life of pets.

Présentation du film

Le film comme des bêtes raconte le quotidien cocasse de Max, la fidèle compagnie de son jeune propriétaire Katie, et l’arrivée d’un bâtard nommé Duke dans la maison. La cohabitation tourne au vinaigre. Max a l’habitude d’être l’unique préoccupation de sa maîtresse or le nouveau venu risque de disputer sa place. A la suite d’une dispute et des provocations, ils s’échappent de l’immeuble et finissent par être dans la rue new-yorkaise, sans collier. Ils découvrent ensuite une bande d’animaux abandonnée qui vivent dans les égouts. Leur chef, un lapin les dresse pour se venger des animaux qui vivent en bonne compagnie ainsi que leurs maîtres. Entre temps, la caniche qui est entichée de Max appelée Gidget, alerte tous les animaux de l’immeuble de sa disparition. Ils partent alors à sa recherche. Le film dévoile ainsi l’intrigue des animaux à poils et à plumes une fois leur propriétaire absent.

Comme-Des-Betes-critique-avis

 Critique du film : comme des bêtes

Les animaux sont des vrais bêtes, qui parlent et dont le comportement ressemble à ceux de leurs congénères. Ils se grattent, ils se disputent etc. L’anthropomorphisme est au rendez-vous sur tous les tableaux. Les bêtes sont séparées en deux clans : les animaux domestiques qui sont heureux de l’être, et les autres vivants dans la nature, abandonnés et plein de rancœur. Ce qui permet la mise en scène des animaux de compagnie comme les chiens, chats, mais aussi des lapins, des cochons, des serpents, des crocodiles et bien d’autres encore. L’animation fluide est réussie et les plans de New York offrent de beaux décors. Le rendu de Central Park, Brooklyn, Manhattan est abouti. Les effets numériques ajoutent aussi des couleurs aux animations. Le script assez simple truffé de rebondissements bien sentis et de gags drôles peut plaire aux petits comme aux grands même si les gags sont considérés comme enfantins. Le piquant de « comme des bêtes » est les personnages attachants comme le lapin psychopathe, Max, la chatte boulimique etc. Bien évidemment, le long métrage s’adresse surtout à un jeune public de moins de 10 ans, qui adoreront les bestioles exotiques et les personnages drôles. En fait, le film a pour objectif de faire ressortir l’humour, le fantastique et l’absurdité dans nos animaux. Il retranscrit aussi l’amitié fusionnelle qui existe entre les humains et leur boule de poils, la place qu’ils ont dans le cœur de leurs propriétaires. L’histoire bien rythmée met également en scène des rivalités, mais aussi un esprit de bande des animaux de compagnie. Sinon, le film réserve également une fin amusante pour les méchants. En bref, malgré le côté négatif tel que la profusion de personnages, le scénario qui peut être considéré insipide par un adulte ainsi que la longueur du métrage, « comme des bêtes » reste un film divertissant et « catchy ».

J’aimerais voir Vice Versa, que j’ai découvert sur ce site, même si cela me semble moins divertissant. Qu’en pensez vous? Avez vous regardé ce film d’animation?